CONTACT   1 800 668-1507 CONNEXIONcart 0

Nouvelles MedicAlert

Le service de police de Hamilton annonce un partenariat avec MedicAlert Fondation Canada

Hamilton, Ontario (novembre 2015) – Glenn De Caire, le chef du service de police de Hamilton, et Robert Ridge, le président et chef de la direction de MedicAlert Fondation Canada, ont annoncé aujourd’hui un nouveau partenariat qui permettra aux forces policières de Hamilton d’accéder directement aux renseignements personnels de certains des habitants les plus vulnérables de cette ville ainsi qu’à l’information communiquée par leurs aidants, et ce, grâce au bracelet MedicAlert que portent ces gens. Cela profitera d’abord aux citoyens de tous âges susceptibles de quitter leur domicile à l’insu de leurs proches, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes atteints d’autisme, de personnes âgées souffrant de démence ou de tout autre membre de la communauté qui présente des troubles cognitifs.

En cas d’urgence, ce nouveau service appelé Connecté et protégé par MedicAlert offrira aux policiers, par l’entremise des identifiants MedicAlert, un accès direct 24 heures sur 24 aux renseignements personnels de nos membres, à leur photo et à leur dossier médical. Connecté et protégé aidera les autorités à mener leurs recherches plus efficacement pour que les personnes disparues soient rapidement retrouvées et ramenées auprès de leur famille.
 
L’annonce faite aujourd’hui marque l’établissement du second partenariat du genre au Canada. Elle témoigne aussi de la volonté grandissante des forces de l’ordre d’unir les technologies modernes de soins de santé avec les techniques policières afin de protéger les gens qui sont les plus vulnérables.
 
« Un grand nombre d’entre nous connaît l’impact que la disparition d’une personne peut avoir au sein de la collectivité », a déclaré le chef De Caire. « Lorsque les policiers se lancent à la recherche d’un de leurs concitoyens, que ce soit un enfant autiste ou une personne âgée atteinte de démence, nos agents doivent impérativement disposer de données en temps réel. C’est exactement l’objectif du service Connecté et protégé : offrir un nouveau degré de protection aux gens qui sont susceptibles de “partir à l’aventure”. Ce partenariat nous aidera à assurer que les habitants les plus vulnérables de notre ville soient ramenés auprès de leurs proches d’une manière efficace et sécuritaire. »
 
« Nous devons absolument être en mesure de retrouver les personnes disparues aussi rapidement et efficacement que possible afin de protéger les citoyens les plus vulnérables et de faciliter le travail des ressources policières », a fait valoir Robert Ridge, président et chef de la direction de MedicAlert. « Lorsqu’une personne manque à l’appel, le stress et l’inquiétude qui s’installent chez la famille et les soignants de celle-ci sont immenses, sans parler de la peur et de l’anxiété que ressent elle-même la personne recherchée. Les partenariats que nous établissons avec les services de police régionaux protègent les gens dans le besoin et assurent la quiétude de leur entourage. Nous travaillons de façon proactive pour inciter les autres corps policiers canadiens de même que la communauté des premiers intervenants du pays à suivre la voie tracée par le service de police de Hamilton et à collaborer avec MedicAlert afin d’accélérer la rapidité de leur intervention lorsqu’ils font face à un cas de disparition. »
 
Le programme fonctionne de deux manières. Dans un premier temps, toute personne qui souscrit à un plan d’adhésion MedicAlert obtient un identifiant médical, c’est-à-dire un bracelet, un pendentif, un serre-poignet sport ou une montre, sur lequel est gravé son numéro de membre unique. Si cette personne est introuvable, son aidant peut communiquer à la police le numéro qui est gravé sur l’identifiant. En accédant directement à la base de données actualisée de MedicAlert, les policiers peuvent connaître instantanément la description de la personne recherchée, mais aussi ses antécédents de disparition, s’il y a lieu. Localiser ce membre est alors bien plus facile. Dans un deuxième temps, les autorités sont en mesure d’établir immédiatement l’identité des individus confus ou des personnes incapables de communiquer qui portent un identifiant MedicAlert et qui doivent être prises en charge, ce qui leur permet de ramener ces membres plus rapidement auprès de leurs proches.
 
« Quitter le domicile à l’insu des autres occupants est l’un des comportements à risque élevé qui se manifestent fréquemment au sein de la population vieillissante, notamment chez les personnes qui sont éventuellement atteintes de troubles cognitifs, comme la maladie d’Alzheimer », a affirmé Mary Burnett, chef de la direction de l’Alzheimer Society of Hamilton Halton. « Ce nouveau partenariat entre MedicAlert et le service de police de Hamilton contribuera à atténuer les risques liés aux disparitions et à ramener rapidement les personnes égarées à leur domicile, auprès de leurs soignants. »
 
Pour obtenir plus d’information sur MedicAlert et sur le service Connecté et protégé par MedicAlert, veuillez consulter ce site : www.medicalert.ca/connectprotect.

Demandes des médias :
Service de police de Hamilton
Kim Walker
Coordonnatrice — personnes disparues
905 540-6477
kwalker@hamiltonpolice.on.ca
 
MedicAlert Fondation Canada
Jeffery Livingston
Responsable du marketing, des communications et des dons
416 696-0142, poste 1146
jlivingston@medicalert.ca