CONTACT   1 800 668-1507 CONNEXIONcart 0

Comment l’expérience d’une médecin a mené à une initiative de santé mentale d’envergure provinciale


novembre 2019 Partagez avec   facebook   twitter

MedicAlert, le centre hospitalier BC Children’s Hospital et FamilySmart ont lancé un projet pilote qui permet aux patients de porter un bracelet MedicAlert et de s’abonner à ce service.

Au Canada, on estime que 1,2 million d’enfants sont touchés par la maladie mentale. La Dre Jennifer Russel, pédopsychiatre au centre hospitalier BC Children’s Hospital de la Colombie-Britannique, n’est pas surprise de ces statistiques. Elle est aussi directrice de Compass Mental Health, un service à l’échelle de la province qui favorise la prestation de soins fondés sur des données probantes en procurant aux fournisseurs de la communauté les renseignements, les conseils et les ressources dont ils ont besoin pour traiter les jeunes et les enfants du secteur de manière appropriée et opportune.

Selon l’Institut canadien d’information sur la santé, on note depuis 2006 une hausse marquée des enfants et des jeunes âgés de 5 à 24 ans qui se rendent à l’urgence en raison de problèmes de santé mentale. Avant d’être soignés à l’hôpital, certains de ces patients interagissent d’abord avec les premiers répondants.

En établissant un parallèle entre sa propre expérience en tant que mère et la raison d’être du service Compass Mental Health, qui consiste à offrir des soins appropriés en temps opportun aux jeunes et aux enfants atteints de troubles de santé mentale, Madame Russel tire une importante conclusion. C’est alors que naît l’idée de mettre sur pied un projet pilote regroupant MedicAlert, le centre hospitalier BC Children’s Hospital et FamilySmart.

La naissance d’une idée

Charlie, le fils de Madame Russel, est gravement allergique aux noix. Cette affection s’est déclarée lorsque le bambin a pris une bouchée du sandwich au beurre d’arachides de son grand frère. Victime d’une réaction anaphylactique, Charlie, qui a presque deux ans à l’époque, est admis à l’urgence pour subir un traitement qui lui sauve la vie. Peu de temps après, il commence à porter un bracelet MedicAlert afin que les professionnels de la santé et les intervenants d’urgence soient au fait de cette allergie. Madame Russel apprécie ce précieux réconfort, sachant qu’elle et son mari seront informés par le service d’avis aux familles de MedicAlert si Charlie est victime d’une réaction allergique à l’école ou à la garderie, et que les premiers répondants auront accès à son dossier de santé grâce à la ligne d’urgence de MedicAlert, qui est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Madame Russel souligne que c’est justement cette tranquillité d’esprit que recherchent les parents d’enfants souffrant de troubles de santé mentale. Ces jeunes ont parfois de la difficulté à communiquer en situation de stress ou lorsque les circonstances sont difficiles. Bon nombre des patients traités au centre hospitalier BC Children’s Hospital ont des problèmes complexes de santé mentale. Certains d’entre eux, par exemple, sont parfois victimes d’un épisode psychotique. Un observateur externe qui ignore l’état de santé d’un tel patient peut facilement tirer des conclusions erronées dans une pareille situation.

« Je me suis rendu compte que Charlie, en raison de son état de santé, bénéficie d’un filet de sécurité : son identifiant MedicAlert. Cependant, les enfants confrontés à des enjeux de santé mentale n’ont pas la même protection », déclare Madame Russel. Elle explique que le service de MedicAlert inclut un plan de soins personnalisés pour Charlie qui est destiné aux premiers intervenants.

« Un grand nombre de jeunes et d’enfants souffrant de troubles de santé mentale sont soignés conformément à un plan d’intervention personnalisé préparé par leur médecin », affirme Madame Russel. Ce plan peut prévoir divers moyens pour approcher le patient ou pour le rassurer, ou encore la prise de certains médicaments.

Établir un projet pilote
 
Madame Russel a contacté FamilySmart, un organisme à but non lucratif offrant du soutien, de l’accompagnement et de l’information aux jeunes et aux familles confrontés à des enjeux de santé mentale, afin de proposer conjointement un projet pilote à MedicAlert. Les patients en santé mentale du centre hospitalier BC Children’s Hospital ont accès, par l’entremise du programme, aux renseignements dont ils ont besoin pour s’abonner à MedicAlert et se procurer un forfait de service ainsi qu’un identifiant. Keli Anderson, de FamilySmart, estime que les jeunes aux prises avec des troubles de santé mentale nécessitent des soins et de l’attention; MedicAlert répond à ces deux besoins.
 
« J’ai à cœur la santé mentale chez les jeunes et je veux ardemment que ces derniers obtiennent les meilleurs soins qui soient », affirme Madame Russel. « Grâce à l’identifiant MedicAlert, les policiers et les premiers intervenants savent que la personne en crise souffre d’une affection précise et peuvent rapidement accéder à cette information. »

Tout enfant allergique sait qu’il y a clairement un lien entre les services de MedicAlert et les renseignements que les premiers intervenants et le personnel médical ont besoin pour fournir des soins optimaux. C’est l’expertise de Madame Russel qui lui a permis de faire ce rapprochement, lequel n’est pas forcément évident. « Charlie a toujours son bracelet d’identification MedicAlert au poignet. Pour nous qui sommes parents, c’est très réconfortant », ajoute-t-elle. « C’est grâce à ce que j’ai vécu que j’ai pu faire un lien entre ma propre expérience et ma vie professionnelle. Certains de mes patients et leur famille doivent surmonter des épreuves difficiles, notamment l’incompréhension qui règne entre un enfant et ses parents alors que ces derniers tentent d’assurer sa santé mentale. J’ai beaucoup d’empathie envers eux. J’estime que le programme pilote de MedicAlert est un autre moyen de procurer une plus grande tranquillité d’esprit aux parents. Il contribuera fortement à aider celles et ceux qui travaillent avec les enfants souffrant de problèmes de santé mentale. »
 
Découvrez d’autres blog >> Partagez avec  facebook   twitter