CONTACT   1 800 668-1507 CONNEXIONcart 0

60 ans à sauver des vies : l’histoire d’Ann


mai 2021 Partagez avec   facebook   twitter

À entendre Ann les raconter, les cinq dernières années n’ont pas été de tout repos. Cette gestionnaire de portefeuille de comptabilité à la retraite a malheureusement perdu son mari, Steve, en 2016. En 2017, elle a eu des soucis de santé qui l’ont amenée à subir une intervention cardiaque complexe et imposante.

Après son opération, Ann a été placée sous anticoagulants pour traiter sa maladie. Après 35 ans de mariage, Ann sentait le poids de l’absence de Steve à ses côtés. Elle s’inquiétait de ce qui pourrait arriver si soudainement, elle se retrouvait dans une situation dans laquelle Steve ne pourrait pas s’exprimer pour elle.
Ann
 
« J’ai des voisins formidables et un entourage qui me soutient, mais toutes ces personnes ne seront pas forcément là en cas d’urgence. J’étais un peu inquiète de ce qui se passerait si quelque chose devait m’arriver. »

C’est alors qu’Ann s’est tournée vers un nom familier : MedicAlert. « Je n’y avais jamais vraiment pensé avant mon intervention cardiaque. Cela dit, tout le monde connaît MedicAlert, et mon frère s’y est abonné bien avant moi. »

Ann a donc décidé d’appeler.

« Je suis tellement heureuse de l’avoir fait, a-t-elle déclaré. Le personnel était expérimenté et aimable. Quand j’ai appelé, je ne savais pas que la personne qui m’a aidée avec mes renseignements médicaux et les éléments qui figureraient sur mon bracelet était un médecin ayant reçu une formation internationale. Elle a été extrêmement patiente et m’a beaucoup aidée. Le fait de savoir après coup qu’elle comprenait parfaitement ma situation grâce à sa formation médicale me rassure encore davantage : je sais qu’avec MedicAlert, je suis entre de bonnes mains. »

Ann porte son bracelet MedicAlert en permanence pour s’assurer que le personnel médical soit au courant de sa maladie en cas de besoin. « J’ai vraiment l’esprit en paix. J’ai deux enfants et trois petits-enfants. Je suis tellement chanceuse! Ils sont heureux que je sois abonnée à MedicAlert et que j’aie mon bracelet : comme ça, où que j’aille, mes antécédents médicaux me suivent. »

Il n’y a pas si longtemps, quand elle a perdu accidentellement son identifiant MedicAlert pendant des vacances en caravane, Ann a soudainement réalisé ce que cette tranquillité d’esprit représentait pour elle.

« Il est tombé dans un trou sous la terrasse, et je n’avais aucun moyen de le récupérer. J’ai pensé instantanément : “qu’est-ce que je vais faire sans lui?”, raconte-t-elle. J’ai tout de suite appelé pour en commander un nouveau. Je pensais qu’il faudrait environ deux semaines avant de recevoir mon nouvel identifiant, et chaque jour je sentais l’angoisse de ne pas avoir de signe visible de ma protection MedicAlert. J’ai été soulagée de recevoir mon nouveau bracelet au bout de cinq jours seulement. »

En fait, avoir perdu ainsi son bracelet a fait réaliser à Ann que ce serait une bonne idée d’avoir un identifiant de secours. Elle a alors rappelé le centre de services à la clientèle de MedicAlert pour passer sa commande, et a entendu une voix familière à l’autre bout du fil.

« J’ai été extrêmement surprise que la représentante du service de MedicAlert (Camille) me reconnaisse! Mais ça a été instantané. Le fait qu’elle sache qui j’étais m’a immédiatement encouragée. »

C’est à ce moment-là qu’Ann a décidé de faire un don au programme de MedicAlert Aucun enfant oublié. « MedicAlert m’a offert une tranquillité d’esprit extraordinaire; j’ai voulu faire en sorte qu’une famille qui n’avait pas les moyens de s’abonner à MedicAlert puisse à son tour ressentir un tel sentiment », explique-t-elle.

« C’est sûr, les cinq dernières années ont été difficiles pour moi, mais les choses s’arrangent, et MedicAlert a joué un rôle important dans ma guérison. »
 
Découvrez d’autres blog >> Partagez avec  facebook   twitter