Méfiez-vous d’appels frauduleux imitant MedicAlert.  Détails
CONTACT   1 800 668-1507 CONNEXIONcart 0

Aux prises avec de nombreuses allergies, Kelly continue de faire confiance à MedicAlert pour protéger sa vie.


mai 2019 Partagez avec   facebook   twitter

Kelly représente l’incarnation de la créativité. La Torontoise de 40 ans est à la fois artiste, conteuse, monologuiste, écrivaine, blogueuse et productrice de documentaires. 

Comme la plupart des gens, elle est instinctivement attirée vers la nouveauté et l’innovation. Mais en ce qui a trait à son service d’identifiant médical, Kelly fait confiance à un service qui a fait ses preuves : MedicAlert.

« Je souffre de nombreux symptômes d’allergies. C’est fantastique que mon bracelet MedicAlert puisse parler pour moi. »

Kelly a eu des réactions allergiques aux noix, aux arachides, au céleri, à l’aubergine, à la pelure de fruits, au melon d’eau et à d’autres aliments, au Advil et à la morphine.

« Je dis toujours à la blague qu’un bracelet MedicAlert est trop petit pour afficher toutes mes allergies. C’est fantastique de savoir que les paramédicaux peuvent avoir accès à mon profil médical détaillé en appelant le service d’assistance d’urgence 24 heures. »

Bien que les allergies aient représenté des défis à surmonter tout au long de sa vie, Kelly voit aussi des résultats positifs. « Mes allergies m’ont sans contredit montré à être compatissante envers les autres. Grâce à elles, je crois être une meilleure personne.

L’un des plus grands accomplissements de Kelly est sa contribution à la production d’un documentaire sur les paramédicaux du 11 septembre qui ont travaillé à Ground Zero. « J’attends de savoir s’il sera accepté au Festival du film de Tribeca. Si je défile sur le tapis rouge, je me ferai un devoir de porter mon bracelet MedicAlert! »

Merci, Kelly, pour ce récit! Vous êtes abonné à MedicAlert et souhaitez raconter votre expérience? Nous voulons lire votre témoignage! Partagez votre histoire en consultant la page medicalert.ca/communaute.

 
Découvrez d’autres « nouvelles » >> Partagez avec  facebook   twitter